La réserve naturelle de Vulcano

LA RESERVE NATURELLE

Créée par le décret régional 797/44 du 28 décembre 2000, la réserve naturelle, bien que suspendue par le TAR de Catane, avait pour but de protéger la flore et la faune du territoire éolien. En particulier, l'île Vulcano, qui a une superficie de près de 21 km² et environ 600 habitants permanents, peut être divisée en trois secteurs : la zone portuaire, le secteur du Plan et le secteur de Gelso.

Le secteur de Gelso est la partie sud de l'île, face à la Sicile et comporte les pentes de l'ancien cratère. Après des décennies de négligence, la vocation naturelle de ses terres agricoles est retrouvée avec la plantation de vignes, de câpriers et d'autres cultures. Le long de la route qui mène au à l'extrémité du secteur se trouve la jetée, la plus vieille église de l'île et enfin le phare.

Le secteur de Vulcano Piano est un petit plateau qui est atteint en marchant sur la route de Gelso. Dans cette partie de l'île se trouve de hautes plantes, vestiges d'une ancienne forêt de chênes et de chênes verts. En plus d'être le secteur le plus habité par les insulaires, plusieurs excellents restaurants typiques se trouvent dans ce secteur.

Le secteur de Vulcano Porto est cette partie de l'île qui, au cours des dernières décennies a connu la plus grande expansion touristique. Au XIX siècle, une entreprise d'extraction de soufre était active ainsi que la cave écossaise James Stevenson. Cependant, ces activités ont été abandonnées en raison de l'éruption à la fin du siècle.

CONSULTEZ NOS OFFRES

remise -15%
Offre de séjour en milieu de semaine

N'attendez pas le week-end !

DÉTAILS